Tél : 04 42 18 54 64

Laser en gynécologie

Le laser vaginal

Qu’est ce que le laser vaginal ?

Il s’agit d’un laser fractionné CO2 qui est très utilisé notamment en dermatologie. Le laser vaginal (Mona Lisa Touch de la firme Deka) va délivrer grâce à un scanner dans toute la longueur du vagin de multiples petits impacts (DOT) de 200 microns. Seul un faible pourcentage du tissu vaginal (5 à 6 %) est donc directement traité par le laser. Ce type de traitement permet d’obtenir une stimulation et une régénération du tissu appropriées, sans effets secondaires. Les applications sont indolores pour la patiente, pendant et après le traitement.

Quels sont les effets du laser vaginal ?

Les micro-brûlures générées par le laser vont avoir un effet de stimulation des tissus. Ceux-ci vont être plus riches en vaisseaux, fibroblastes et collagène. L’épithélium vaginal va s’épaissir jusqu’à retrouver un aspect qu’on retrouve chez la femme jeune, avant la ménopause. Il s’agit donc d’un traitement qui va stimuler la régénération du tissu vaginal lui-même. La muqueuse va être significativement épaissie et renforcée. On retrouve une baisse significative du Ph vaginal et une flore vaginale rééquilibrée.

Ces modifications structurelles vont se traduire en pratique par une meilleure lubrification et une diminution des symptômes en lien avec la sécheresse.

Que peut traiter le laser vaginal ?

La sécheresse vaginale qui entraîne des rapports sexuels douloureux est certainement la meilleure indication de ce traitement. Cela a été vérifié par de nombreuses études.

Les indications du laser sont aujourd’hui étendues aux incontinences urinaires modérées avec là aussi des résultats très intéressants dans les publications les plus récentes. Le laser a aussi une efficacité sur les brûlures vulvaires et la laxité (relâchement) vaginale.

Concernant l’application du laser sur la vulve des études sont en cours, mais il semble que cette zone réagisse également positivement au traitement par laser CO2 fractionné.

La première consultation

Avant d’entreprendre le traitement, une consultation préalable est réalisée. Cette consultation va permettre de faire le point sur les symptômes, le statut hormonal de la patiente, l’état anatomique vulvaire et vaginal et les traitements que la patiente utilise.

On donnera à cette consultation tous les renseignements pratiques concernant le traitement laser. -Un questionnaire de qualité de vie pourra être à compléter lors de cette consultation puis  à chaque séance.

Comment se déroule le traitement en pratique ?

Trois séances sont nécessaires. L’intervalle entre les séances est de un mois. La sonde (pièce à main) est introduite dans le fond de la cavité vaginale et est progressivement retirée de façon à traiter toute la longueur du vagin.

L’application du laser vaginal est INDOLORE. Lorsque l’opérateur s’approche de l’orifice vulvaire la patiente va ressentir des picotements et la puissance du laser sera réduite sur les derniers centimètres qui sont plus richement innervés et donc plus sensibles.

La durée d’application est de 5 à 10 minutes. A chaque séance un interrogatoire et un examen sont réalisés par le praticien.

Quels résultats peut-on attendre ?

Le taux de satisfaction dans les études publiées est aux alentours de 85% dans le traitement des sécheresses post ménopausiques.

Au bout de trois séances les sensations de brûlures passent de 100 à 16%, les démangeaisons à 15%,  la dyspareunie à 28%, la secheresse à 24%. (Etude de Salavatore 2015) Les études retrouvent constamment une amélioration de la sexualité et qualité de vie globale des patientes.

Les patientes qui présentent une incontinence urinaire modérée notent souvent une diminution significative de leurs symptômes (incontinence d’effort et incontinence par impériosités)

Y a t il des inconvénients ?

Il n’y a pas d’effets secondaires si ce n’est une sensation de gonflement passagère. Il n’y a pas à ce jour de complications décrites.

La reprise des rapports sexuels est possible quelques jours après la séance (délai variable selon les cas). Les résultats sont durables dans le temps mais une séance annuelle est indiquée.

Quel est le prix des séances ?

Il s’agit de traitements qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie. Des démarches sont aujourd’hui en cours afin d’obtenir un remboursement. Le tarif est de 195 € par séance laser.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales