Tél : 04 42 18 54 64

La stérilisation tubaire (contraception définitive)

Quelles patientes peuvent demander une stérilisation tubaire ?

La stérilisation se fait sur demande de la patiente. Elle est rarement pratiquée sur des femmes avant 35 qui ont un risque de regret important. De la même façon le fait de ne pas avoir eu d’enfants ou d’avoir accouché très récemment incitent à la prudence.

Comment se déroule l’intervention en pratique ?

Il s’agit d’un acte qui se fait très couramment en ambulatoire (hospitalisation d’une demi journée). L’anesthésie générale est nécessaire. Les cicatrices abdominales sont discrètes (le plus souvent 3 cicatrices de 5 millimètres). L’acte consiste soit à mettre un clip sur la trompe, soit à enlever une portion de la trompe soit aussi à enlever toute la trompe.

Quelle est la procédure administrative à suivre ? 

Il est nécessaire d’observer un délai de réflexion de 4 mois entre une demande de stérilisation tubaire et la réalisation de l’acte chirurgical (loi du 4 juillet 2001). Ce délai s’explique par le caractère définitif de cette méthode (il n’y a pas de possibilité de rendre une trompe perméable après une ligature).

Quelle est la convalescence ?

Le plus souvent un repos et un arrêt de travail de quelques jours sont nécessaires du fait de douleurs abdominales modérées.

Y a-t-il des risques ?

Les risques sont ceux de la coelioscopie qui reste un acte chirurgical. Toutefois ses risques restent limités. Le risque d’échec est exceptionnel. Les regrets de ligature des trompes touchent 3 à 8 % des patientes.

Quels sont les effets secondaires de la méthode ?

Il s’agit d’une contraception purement mécanique. La ligature de la trompe va empêcher la rencontre des gamètes (spermatozoïde et ovule). Il n’y a donc aucun effet sur les hormones et le cycle qui sera donc un cycle naturel.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales