Tél : 04 42 18 54 64

Prise en charge kystes de l’ovaire

Quels sont les symptômes de kystes de l’ovaire ?

Les kystes de l’ovaire sont souvent découverts à l’occasion d’un examen gynécologique systématique, d’une échographie pelvienne, ...

Ailleurs, les kystes peuvent faire parler d’eux, être responsable d’une petite douleur pelvienne unilatérale, d’une pesanteur, voire des métrorragies (saignements entre les règles), d’une envie fréquente d’uriner ou de signes de compression intestinale si le kyste est volumineux.

Qu’est ce qu’un kyste fonctionnel ?

Le kyste dit fonctionnel est celui dont l'apparition est liée au fonctionnement normal des ovaires. Il a pour caractéristique d'avoir une taille qui évolue avec le cycle de l'ovulation. En général, il régresse après la libération de l'ovule. Cependant, la régression peut parfois prendre quelques mois. La prise de la pilule notamment les pilules minidosées et les médicaments stimulants ovariens sont une des principales causes de l'apparition des kystes fonctionnels. La grossesse favorise aussi l'apparition de ce type de kystes. Lorsque le kyste ne régresse pas et se révèle persistant on parle de kyste organique.

Quels sont les examens complémentaires utiles au diagnostic ?

Une échographie pelvienne permettra de visualiser le kyste, de préciser sa taille, sa localisation, sa forme, de donner sa consistance homogène ou hétérogène, liquide ou solide, l’épaisseur de sa paroi, de préciser s’il existe des végétations internes ou non ; l’ovaire controlatéral sera aussi observé. L’IRM (Imagerie à Résonance Magnétique) et le scanner sont d’un grand intérêt pour apprécier l’état des organes voisins : le péritoine, les aires ganglionnaires, l’utérus. Le dosage du Ça 125 peut être également utile.

Doit-on opérer tous les kystes de l’ovaire ?

Non, car s’il s’agit d’un kyste fonctionnel la chirurgie doit être évitée. En revanche lorsque le kyste est organique, il n’y a pas de régression spontanée possible et la chirurgie est alors indiquée.

Quel est le lien entre kyste de l’ovaire et cancer de l’ovaire ?

La grande majorité des kystes sont bénin. Mais certains kystes peuvent avoir des caractéristiques qui les rendent alors suspects de cancer. L’intervention est alors le plus souvent menée par laparotomie (chirurgie ouverte)

Comment opère-t-on les kystes de l’ovaire ?

L’exérèse d’un kyste organique bénin est simple. Ils sont presque tous enlevés par chirurgie coelioscopique.

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales