Vous êtes ici : Accueil » Les domaines de spécialités » La stérilisation ESSURE

Les domaines de spécialités

La stérilisation ESSURE

En quoi consiste la stérilisation Essure ?

 

Des micro-implants (micro-inserts) souples et flexibles sont insérés par les orifices naturels du corps (vagin, col de l'utérus) et dans les trompes de Fallope.
L'intervention (il s'agit d'un hystéroscopie) est effectuée en ambulatoire, soit sous anesthésie générale soit sans aucune anesthésie. La majorité des patientes peuvent reprendre leurs activités habituelles en moins d'une journée.

L’intervention stérilisation ESSURE

Au cours des semaines consécutives à l'implantation, votre corps et les micro-implants agiront ensemble pour empêcher les spermatozoïdes d'atteindre l'ovule. L'obstruction des trompes se fait par une réaction de fibrose qui est obtenue 3 mois après la pose des micros-implants. Pendant cette période, vous devrez continuer à utiliser une autre méthode de contraception (à l'exception du stérilet).

Stérilisation ESSURETrois mois après l'intervention, un médecin effectuera un test de confirmation pour vérifier le positionnement des micro-implants et confirmer l'efficacité de la méthode comme contraception définitive.

Quel est le mode d'action des micro-implants ?

Une fois les micro-implants en place et après 3 mois de délai Essure empêche les spermatozoïdes d'atteindre l'ovule de sorte que toute fécondation devient impossible (contrairement aux stérilets). En outre, la méthode Essure ne contient pas d'hormones interférant avec votre cycle menstruel naturel (à l'opposé des contraceptifs oraux, les anneaux et les stérilets les plus utilisés) . Les règles resteront globalement identiques.
La méthode Essure est définitive et N'EST PAS réversible. Il faut donc être certaine de ne plus vouloir d'enfants.

Quels sont les avantages par rapport aux autres méthodes de stérilisation ?

Il existe d'autres techniques pour réaliser une stérilisation tubaire. Ces techniques sont plus anciennes et utilisent d'autres voies d'abord : la laparotomie, la coelioscopie et la voie vaginale. Toutes ces techniques nécessitent une anesthésie plus lourde, et une interruption des activités. Elles sont réservées dans ma pratique à des cas particuliers ou la méthode Essure n'est pas adaptée.

La pose des micro-implants réussi-t-elle à chaque fois ?

Il y a des échecs de pose qui sont dus à divers paramètres : difficultés pour passer le col de l'utérus, mauvaise vision à cause d'un saignement, hystéroscopie faite en fin de cycle, difficultés mécaniques à monter un implant dans une trompe...

Le taux d'échecs de pose varie de 2 à 5% selon les équipes.

En cas d'échec de pose il sera proposé une stérilisation tubaire par voie coelioscopique qui pourra être réalisée de manière différée.

Comment est-on certain d'être protégé contre une grossesse involontaire ?

Apres les 3 mois qui suivent la pose des micro-implants et au cours desquels la contraception devra être assurée, une radiographie du bassin de face sera pratiquée chez un radiologue. La patiente doit alors rencontrer son chirurgien qui lui donnera, après avoir vérifié le cliché, l'autorisation de stopper tout moyen de contraception.
Dans certains cas il sera nécessaire de réaliser des clichés avec injection de produit de contraste (hystérographie).

Qui peut bénéficier d'une stérilisation tubaire ?

La méthode de stérilisation Essure est définitive et ne doit être réalisée que si on est certaine de ne plus vouloir d'enfants. Il n'y a pas de critères de choix stricts mais le fait d'avoir déjà des enfants et d'avoir plus de 40 ans sont des critères qui potentiellement peuvent limiter la survenue d'un regret de la stérilisation par la patiente. Toutefois là encore il n'y a pas de critère de choix vraiment définis et chaque cas sera examiné au cours des consultations préalables.

Par ailleurs, un délai de 4 mois de réflexion est nécessaire avant de programmer l'intervention.

L'allergie au Nickel est une contre-indication à la pose des implants Essure. Le nickel est un métal contenu dans de nombreux alliages. Les allergies au nickel sont repérées au cours de la consultation par l'interrogatoire : les patientes allergiques ont fréquemment des lésions d'eczéma avec les bijoux fantaisie ou le bouton des pantalons. En cas de doute des tests allergologiques pourront être réalisés. L'allergie au nickel avérée fera opter pour un autre mode de stérilisation (cœlioscopie).

Y a-t-il des effets secondaires après cette opération ?

Il n'y en a pas puisque le mode d'action des micro-implants est purement mécanique. Ce mode d'action ne va donc pas influer sur le cycle hormonal, l'ovulation les règles....

La technique est-elle aussi sure que les autres méthodes ?

Comme toutes les méthodes contraceptives, le système Essure ne doit pas être considéré comme étant fiable à 100%.

Pour plus de précisions sur les taux d'échecs des différent modes de contraception : http://essure.fr/Pagedaccueil/Pr%C3%A9sentationdesmoyensdecontraceptiontemporair/tabid/398/Default.aspx

Aucune grossesse n'a été enregistrée suite à l'utilisation de la méthode Essure lors des études cliniques. La méthode Essure est approuvée depuis 2001 et possède une efficacité contraceptive de 99,80 % après 4 ans de suivi.

Les taux de satisfaction des patientes sont aux alentours de 98%.

Demande de rendez-vous

« Retour

Accueil | Le cabinet en pratique | Les spécialistes | Les domaines de spécialités | Actualités | Contactez-nous | Mentions légales | Plan du site

Centre de Gynécologie Obstétrique - Résidence les coquières - 11 ave Fallen, 13400 Aubagne - Tél : 04 42 18 54 64 - Fax : 04 42 03 67 98